Auteur : O.C.

En charge d’éclairer les joyaux des Asturies

“Fidèle serviteur, au-delà des siècles, du roi asturien Alfonso II el Casto, Vicente José González García laisse en héritage sa connaissance encyclopédique du patrimoine de la Principauté“
Le professeur Vicente José González García avait Oviedo dans son cœur. Non pas la ville entière, pourtant élégante, douce, aux rues parfaitement tenues… ni la fierté des asturiens que l’on croise, affables, ou ceux vêtus du costume traditionnel un jour de fête, fiers et joyeux.

Lire la suite En charge d’éclairer les joyaux des Asturies

Le Chemin est à l’image de la vie qui s’écoule

“Il est ce que, voyageur, nous en faisons : apparu à l’horizon, il s’éteint là où notre parcours s’achève“
Ainsi est-il précisé, en introduction du “Pèlerinage de vie humaine“ de Guillaume de Diguleville, la leçon à en tirer : “Alors, monsieur saint Jacques projette sous nos pieds l’évidence d’un cheminement depuis le foyer familial jusqu’au bout de la Terre, ce symbole se faisant réalité et nous confondant à la lisière de la conversion“.

Lire la suite Le Chemin est à l’image de la vie qui s’écoule

Le 9 août 1966, jour si naturellement différent: Eugène Canseliet, présentement…

Des yeux pétillants de curiosité, un regard si doux, engageant… et cette voix planant, apaisante et enveloppante : “continuez, jeune homme… continuez…“
Une visite en point d’orgue. Visite qui se décida du passage entre la fin des recherches, des tâtonnements, du récolement de notes, et le début d’une ère éclairée par l’enseignement de “l’entendement du Be“.

Lire la suite Le 9 août 1966, jour si naturellement différent: Eugène Canseliet, présentement…

Entre quais de Seine et Porte d’Orléans, les chants nostalgiques de terroirs de liberté

Parmi les témoins, Anne Vanderlove qui vient de partir pour le long voyage…
Au passage Rimbaud, la voix des poètes dansait sur les portées du manche de leur guitare…
Une grande baie ouverte sur un arbre. Seul, résigné à l’ombre du pignon aveugle dressé de l’autre côté de l’impasse.

Lire la suite Entre quais de Seine et Porte d’Orléans, les chants nostalgiques de terroirs de liberté

Ferrières… en pleine renaissance

Dans la vieille histoire de notre maison, le 11 juin 2019 sera une date marquante : jour où la mission Bern a reconnu Ferrières parmi les 103 monuments en France dont la restauration mérite un appui conséquent eu égard à leur qualité patrimoniale et l’état préoccupant de certaines de leurs structures.
Un fleuron de la Renaissance reconnu : Nous y saluons la reconnaissance qui en est ainsi certifiée : le château de Ferrières appartient aux témoins remarquables de la Renaissance, doté ici de la forte portée symbolique de son histoire.

Lire la suite Ferrières… en pleine renaissance

Un principe essentiel pour passer le relai aux générations qui suivent : trouver une fonction aux témoins qui participent à notre mémoire collective et font le charme de notre environnement

Apprendre au touriste à lire les phases de construction du village, inviter les visiteurs à animer le château, restituer à la nef de l’église locale la fête de s’y réunir pour écouter un concert… Le patrimoine retrouve une nouvelle raison de vivre Livres et auteurs invités au château d’Aguts L’Association des Amis du Château d’Aguts …

Lire la suite Un principe essentiel pour passer le relai aux générations qui suivent : trouver une fonction aux témoins qui participent à notre mémoire collective et font le charme de notre environnement

De la menace d’une transhumance scolaire naît un fait-divers plein d’humour. Le tout dans le langage savoureux de la naïveté —enfants obligent— qui suggère d’aller bien au-delà de l’interprétation première…

Pour éviter une fermeture de classe et sur le thème “on n’est pas des moutons”, quinze représentants de la gent ovine furent symboliquement inscrits à l’école primaire du village de Crêts-en- Belledonne, en Isère Ce matin-là du mardi 7 mai 2019, Monsieur le Maire attendait à l’entrée de l’école de bien curieux visiteurs. Quelques jours …

Lire la suite De la menace d’une transhumance scolaire naît un fait-divers plein d’humour. Le tout dans le langage savoureux de la naïveté —enfants obligent— qui suggère d’aller bien au-delà de l’interprétation première…