Articles

La gravure, complice de la lumière de Ferrières

“Cinq visages de la gravure contemporaine”. Une exposition fondatrice puis, dans son sillage, des regards neufs outrepassent les marges : pointe sèche et burin, plaque de cuivre, tirages sur papier rare se jouent à inverser les élans de la pensée et les rigueurs du temps.
L’exceptionnelle réunions de cinq maîtres de l’estampe était suffisamment rare pour que la présentation à Ferrières de quelques œuvres de chacun d’eux ait été saluée par la presse nationale.

Lire la suite La gravure, complice de la lumière de Ferrières

Le Chemin premier… maintenu, relevé, toujours préservé

Il est dit Primitivo pour avoir été à l’origine de l’accès à Santiago. En ces temps de promotion touristique, s’y préserve la démarche que Compostelle sous-tend. Quelques uns, discrets, y ont réservé leurs convictions et l’amour de cette côte cantabrique.
Son attention au Chemin de l’intérieur était probablement un refuge après une vie mouvementée

Lire la suite Le Chemin premier… maintenu, relevé, toujours préservé

Puylaurens, vaisseau rassurant en arrière-garde du Lauragais révélé par Michel Roquebert

Un évènement que personne, du vieux bourg aux alentours parfois lointains, n’eût osé manquer. Un très beau cadeau offert à leurs populations par l’auteur des “Citadelles du Vertige” et des irremplaçables volumes de “l’Épopée Cathare”.
La grande et belle salle des anciennes halles de Puylaurens était comble…

Lire la suite Puylaurens, vaisseau rassurant en arrière-garde du Lauragais révélé par Michel Roquebert

Lavaur fidèle à son histoire… sans détours

Son rôle dans l’histoire, la disposition du site, les monuments exceptionnels qui s’y trouvent font de cette ville un témoin du passé dramatique des pays d’Oc. Les acteurs de la culture et du tourisme en servent l’authenticité
S’il est une tradition vauréenne, c’est bien celle de cultiver le respect à ceux qui ont façonné le visage de la ville aujourd’hui.

Lire la suite Lavaur fidèle à son histoire… sans détours

Tel un shadok, Utopus creusait, creusait… Tout à coup, l’île se sépara du Continent : “Brexit !” hurla la foule…

Á ce cri, Erasme sursauta. Cela se passait il y a cinq cent dix ans, à Londres, dans l’appartement de Thomas More. Comme un léger battement d’ailes de papillon… et la face du monde allait changer de miroir !
Un mot seulement : Utopie.
Pour la troisième fois, Erasme séjournait chez Thomas More.

Lire la suite Tel un shadok, Utopus creusait, creusait… Tout à coup, l’île se sépara du Continent : “Brexit !” hurla la foule…

En charge d’éclairer les joyaux des Asturies

“Fidèle serviteur, au-delà des siècles, du roi asturien Alfonso II el Casto, Vicente José González García laisse en héritage sa connaissance encyclopédique du patrimoine de la Principauté“
Le professeur Vicente José González García avait Oviedo dans son cœur. Non pas la ville entière, pourtant élégante, douce, aux rues parfaitement tenues… ni la fierté des asturiens que l’on croise, affables, ou ceux vêtus du costume traditionnel un jour de fête, fiers et joyeux.

Lire la suite En charge d’éclairer les joyaux des Asturies

Le Chemin est à l’image de la vie qui s’écoule

“Il est ce que, voyageur, nous en faisons : apparu à l’horizon, il s’éteint là où notre parcours s’achève“
Ainsi est-il précisé, en introduction du “Pèlerinage de vie humaine“ de Guillaume de Diguleville, la leçon à en tirer : “Alors, monsieur saint Jacques projette sous nos pieds l’évidence d’un cheminement depuis le foyer familial jusqu’au bout de la Terre, ce symbole se faisant réalité et nous confondant à la lisière de la conversion“.

Lire la suite Le Chemin est à l’image de la vie qui s’écoule

Le 9 août 1966, jour si naturellement différent: Eugène Canseliet, présentement…

Des yeux pétillants de curiosité, un regard si doux, engageant… et cette voix planant, apaisante et enveloppante : “continuez, jeune homme… continuez…“
Une visite en point d’orgue. Visite qui se décida du passage entre la fin des recherches, des tâtonnements, du récolement de notes, et le début d’une ère éclairée par l’enseignement de “l’entendement du Be“.

Lire la suite Le 9 août 1966, jour si naturellement différent: Eugène Canseliet, présentement…